Le site officiel de la commune

Get Adobe Flash player
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 


 

Antiquité
IIe siècle. Existence supposée d’une villa gallo-romaine à Ourscamp.

Période médiévale
641. Création d'un oratoire à Ourscamp par Eloi, évêque de Noyon.
IX. Existence avérée d’un habitat sur la terrasse surplombant l’Oise au Point du Jour.
X. Présence d’un château dit de "Mauconseil" sur les hauteurs de Chiry.
1129. Fondation de l'abbaye d'Ourscamp par Simon de Vermandois, évêque de Noyon.
1134. Bénédiction de l'église primitive d'Ourscamp.
1201. Dédicace de la grande église d'Ourscamp.
XIIe siècle. Construction de l'église de Chiry.
1224. Construction de l'Infirmerie d'Ourscamp (Salle des Morts).
1254. Fin de la construction des chapelles rayonnantes de l'abside.
1358. Bataille de Mauconseil, sur le hauteurs de Chiry. L'évêque de Noyon Gilles de Lorris est capturé et pris comme otage.
1359. Destruction du château de Mauconseil racheté par les habitants de Noyon aux Anglais.

Période moderne
1567.  Le roi Charles IX couche à l'abbaye d'Ourscamp après son entrée solennelle à Noyon et y avoir entendu la messe (14 août).
XVI. Création d'un portail "Renaissance" à l'église de Chiry.
1590. Le cardinal de Lorraine, dit de Guise, archevêque de Reims, tient une assemblée de Ligueurs à l'abbaye d'Ourscamp dont il est abbé.
v. 1750. Pavage de la route Royale.
1755. Visite de la reine de France Marie Leczinska à l'abbaye d'Ourscamp (26 juillet).
1764. Bénédiction de la Chapelle Notre-Dame de Bons-Secours à Chiry, près de la route Royale, propriété du jardinier M. Hamelin. Naissance à Ourscamp d'Eloi Labarre, architecte, membre de l'Institut de France.
v 1780. Construction de la rue de la Justice.

Période contemporaine
1789. Nationalisation de l'abbaye d'Ourscamp. Sécularisation des cisterciens d'Ourscamp.
1791. Affaire des farines d'Ourscamp.
1797. Rachat de l'abbaye d'Ourscamp par Maximilien Radix de Sainte-Foy.
1807. Transfert de la relique de sainte Anne d'Ourscamp à Chiry.
1823. Installation d'une fonderie puis d'une filature dans l'abbaye d'Ourscamp.
1825. Fusion de Chiry et d'Ourscamp. Construction du canal latéral à l'Oise. Naissance à Ourscamp du peintre Eugène-Paul Dieudonné (17 avril).
1830. Décès à Ourscamp du grammairien Jean Etienne Judith Forestier-Boinvilliers (1er mai).
1840. Classement de l'abbaye d'Ourscamp sur la première liste des monuments historiques.
1846. Création d'un nouveau cimetière au lieu-dit "Le Berceau".
1850. Construction de la ligne de chemin de fer et de la gare d'Ourscamp (sur le territoire de Pimprez). Visite de la filature d'Ourscamp par Napoléon III (13 juillet).
v.1860. Construction de la Tour dite la "Folie Mennechet".
v. 1890. Construction du Château Mennechet.
1902. Grève des tisseurs d'Ourscamp. Démission du maire.
1903. Décès d'Alphonse Mennechet de Barival.
1904. Bouquet provincial à Ourscamp.
1914-1918. La commune de Chiry-Ourscamp a connu d'importantes destructions durant la première guerre mondiale en raison de sa position en 3e ligne allemande de 1914 à 1917 et des combats de 1918.
- 1914. Chiry et Ourscamp tombent aux mains allemandes. Destruction de la Tour Mennechet.
- 1915. Incendie de la filature d'Ourscamp. Mort du maire Anatole Duroyon. Guynemer abat un avion allemand au-dessus de la forêt d'Ourscamp.
- 1917. Destruction du village par les Allemands avant leur retrait derrière la ligne Hindenburg. Première libération de la commune.
- 1918. Offensive allemande (21 mars). Combats du Mont-Renaud (26 mars-30 avril). Le capitaine Meiffre, pilote, est abattu au dessus des bois de Chiry. Combats pour la libération. Ourscamp est libéré le 20 août par le 4e Zouaves, Chiry le 21 août par le 288e RI.
1921. Classement au titre des monuments historiques de l'église Notre-Dame de Chiry (arrêté du 13 août 1921). Adoption de la commune par les communes du canton de Bellencombre (Seine Maritime).
1923. La commune de Chiry-Ourscamp se voit remettre la Croix de guerre avec palme. Cession des dommages de guerre de la filature d'Ourscamp aux Nouvelles Sucreries Réunies.
1925. Inauguration du monument aux morts (rue Royale) et de l'Ecole de Filles (rue du Four). Construction de toilettes publiques près de l'église.
1929. Bénédiction des cloches et fin de la reconstruction de l'église de Chiry par Mgr Le Senne.
1930. Grand Pardon de Sainte-Anne.
1940. Démission du maire. Bombardements sur Chiry. Destruction de la mairie par un incendie.
1941. Achat de l'abbaye d'Ourscamp par le comte Biver.
1943. Installation des religieux dans l'abbaye. Ils fondent la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie.
1944. Bombardement d'un train allemand en gare d'Ourscamp, le souffle de l'explosion détruisant une maison.
1949. Inauguration du grand orgue d'Ourscamp qui sera béni en 1950 par l'évêque de Beauvais.
1953. Réouverture de la mairie-école reconstruite, architecte M. Paysant.
1970. Construction de l'usine Rivoire & Carret - Lustucru.
1971. Construction du lotissement Saint-Antoine et de l’HLM Saint-Antoine
1973. Début des travaux d'assainissement à Chiry (station d'épuration). Création de la place publique Jehan Froissart.
1975. Construction du bureau de poste, place Jehan Froissart.
1976. Inauguration du Parc municipal (kiosque, plateau sportif, tennis, pataugeoire, jeux d'enfants) en présence de M. Taittinger. Pose des feux tricolores rue Royale. Déplacement du monument aux morts vers la Place des Tilleuls. Construction d'un groupe scolaire en préfabriqués, rue du Four. Reconversion de l'Ecole de Garçons en salle du conseil municipal.
1985. Installation du gaz de ville dans la commune. Bouquet provincial.
1988. Construction de la rue des Fontaines, de la rue des Sources et de la salle d'exposition.
1991. Construction d'une école maternelle dans des modules préfabriqués (Transloco).
1996. Construction d'une nouvelle école primaire « en dur » en remplacement des préfabriqués, architecte Sylvie Primault-Caillette.
1998. Reconversion de l'Ecole de Filles en salle des associations. Pose d'une stèle commémorative de la libération de Chiry (place des Tilleuls) et inauguration d'une plaque en l'honneur du 4e Zouaves à Ourscamp (11 novembre).
2000. Bouquet provincial.
2004. Classement au titre des monuments historiques du portail médiéval de la basse-cour de l'abbaye d'Ourscamp (arrêté du 3 septembre 2004).
2006. Construction des bâtiments des services techniques derrière la mairie.
2007. Bénédiction de la statue de sainte Anne près de l'église, oeuvre de Charles Malinauska, à l'occasion du bicentenaire de la translation de la relique d'Ourscamp à Chiry.
2009. Réfection du cimetière (chemins, pose d'un columbarium, d'un ossuaire et d'un caveau provisoire).
2010. Pose d'une stèle commémorative de l'appel du 18 juin 1940. Inscription à l'inventaire du château Mennechet.
2011. Inauguration de l'école maternelle "Les P'tits Caouens", d'un préau et de la restauration scolaire, architecte Sylvie Primault-Caillette (juin).
2012. Création d'un point de vue au château d'eau. Construction de nouvelles toilettes publiques près de l'église (juillet). Fermeture du kiosque par des murs et des volets.
2013. Construction d'une nouvelle entrée à l'école. Inauguration de la bibliothèque "Mennechet de Barival" (juin). Installation d'une passerelle dans le parc et d'une sculpture en bois réalisée par Thierry Moulin (wood spirit). Pose d'une table d'orientation sur le château d'eau par la CC2V (septembre).
2014. Pose d'un second totem (wood spirit) dans le parc oeuvre de Thierry Moulin (juin). Inauguration de la place Saint-Eloi dans le style XVIIIe (12 juillet). Dévoilement  de la plaque commémorative aux soldats comoriens morts le 20 août 1918 à Ourscamp (19 juillet). Messe de sainte Anne en présence de l'évêque Mgr Jacques Benoit-Gonnin. Bénédiction du calvaire restauré de la rue de Mauconseil (20 juillet) par le Père Philippe Montier.
2015. Visite du pont du Brûle et de la bibliothèque par le président du Conseil Général de l'Oise Yves Rome (février). Inauguration du cadran solaire du parc municipal, réalisé par Pierre Berriot (27 juin). Inauguration d'un parcours 14/18 dans le village par la CC2V (19 septembre). Visite du président de l'Union des Comores Ikililou Dhoinine à Ourscamp (29 novembre). Raccordement des eaux usées de Chiry à la station d'épuration de Passel (30 novembre). Destruction de la station d'épuration de Chiry (décembre).
2016. Dénomination des chemins du Râle des Genêts et Viollet-Le-Duc. Ouverture de l'espace des Isariens, place Jehan Froissart, architecte Corinne Vercoutère (30 mars). Ouverture du parking du Lavoir (avril). Création d'un Agorespace en lieu et place de la plateforme sportive du parc (juille). Enfouissement des réseaux électriques rue de l'Abbaye.
2017. Réouverture de la salle communale rénovée (25 février). Installation d'une Maison d'Assistante Maternelle (MAM) rue du Chêne (mars). Ouverture de la déviation de Chiry-Ourscamp (22 mai). Premier match de football sur le nouveau terrain municipal (5 juin). Enfouissement des réseaux électriques rue des Douze Setiers et de Mauconseil.

Etymologie d'Ourscamp
Ourscamp est mentionné sous les formes Ursi campus au VIIe s., Urbs campus en 814, Ursi campo vers 880, Ossi campus en 1147, d'Oscans en 1255, de Ourcans, Ourcamps en 1280. 
Il s'agit d'une formation médiévale en "-camp", c'est-à-dire « champ » en picard, avec précession du nom de personne, typique de l'influence germanique. Cet anthroponyme roman Ursus est fréquemment attesté au Moyen Âge et est issu du nom latin de l'ours.

Origine légendaire d'Ourscamp
Une origine légendaire nous est parvenue du Ve siècle, autour du saint évagélisateur Éloi. Voulant se retirer en bordure de l'Oise dans un lieu proche de la forêt, l'évêque de Noyon Éloi (celui de la chanson Le bon roi Dagobert), demande à édifier un oratoire en rive gauche de la rivière. Pendant la construction, un ours sort de la forêt et tue l'un des bœufs tirant le charroi. Informé de cela, Éloi vient sur place, appelle l'ours et lui intime l'ordre de prendre la place du bœuf tué. L'ours s'exécute docilement jusqu'à la fin des travaux. La légende de l'ours a parcouru le temps jusqu'à nos jours à travers des souvenirs.
 
Des ours et des hommes
Des ours auraient été élevés jusqu'au XVIe siècle dans une tour de l'abbaye cistercienne. Les armes des abbés d'Ourscamp étaient ornées d'un ours emmuselé passant. Au XVIIIe siècle, la grille d'honneur de l'abbaye était encadrée de deux piédestaux surmontés d'ours. Enfin, depuis le XIXe siècle, un ours est sculpté sur le fronton central de l'ancien château abbatial. Le parvis devant l'abbaye a été dénommé place Saint-Eloi en souvenir de la légende fondatrice d'Ourscamp.



Chiry-Ourscamp, une seule commune
Les deux communes de Chiry et d'Ourscamp ont fusionné en 1825 par ordonnance royale pour former Chiry-Ourscamp. Par arrêt du conseil d'État du 21 décembre 1999, publié au JO 28 décembre 1999, le nom « Chiry-Ourscamp » a été reconnu sous cette orthographe. Le blason de la commune de Chiry-Ourscamp rappelle le souvenir de la légende de l'Ours (ours passant emmuselé de gueules au naturel) et d'une bienfaitrice de l'abbaye d'Ourscamp, Ode de Roye.
   
   



 

 

 

 


Copyright Commune de Chiry Ourscamp © 2017. All Rights Reserved.